Février et mars, entre arts et sciences

04

Février et mars seront placés plus que jamais sous le signe de ces démarche, recherches et créations croisées entre arts et sciences que la Compagnie de danse Hallet Eghayan et son Pôle Arts Sciences Société fédérant les 5 universités de l’Académie de Lyon ainsi que de nombreuses institutions de la CSTI de  développent depuis de nombreuses années un peu partout en France comme à l’international.

Nous serions très heureux de partager avec vous nos projets en cours ou en perspective et de connaître davantage vos initiatives en vous accueillant lors des prochaines représentations de nos créations et de notre 3ème colloque liant arts et sciences :

« Which side story? », création sur les origines et l’évolution de l’homme née de notre collaboration avec Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, commande 2004 du Musée des Confluences à Lyon, spectacle original qui a passé le cap des 100 représentations n France comme à l’international dans les théâtres, musées, ccsti, sites patrimoniaux, universités, événements…

http://www.ciehalleteghayan.org/whichvideo.html

  • Vendredi 7 février à 14h30 et 20h au Centre Equinoxe de La Tour du Pïn (38)
  • Lundi 10 février à 20h30 aux Echappées Belles à Lyon (69).

« Correspondances », composition vivante liant danse, design et textiles innovants développée dans le cadre du programme Emergences initié par Saint-Etienne Métropole et la Région Rhône-Alpes, présentée à cette occasion dans le cadre de notre 3ème colloque « arts / sciences » organisé les 20 et 21 février à l’université Jean Moulin – Lyon 3

http://www.ciehalleteghayan.org/correspondancesvideo.html

  • Vendredi 21 février à 20h30 aux Echappées Belles – Lyon (69)

« 13 heures et des poussières », spectacle / conférence dansée sur l’origine de l’univers mettant en scène l’astrophysicien Roland Bacon (cooridnateur du projet Muse au Chili) et 2 danseurs, commande 2009 du Musée des Confluences et du Planétarium de Vaulx-en-Velin dans le cadre de l’Année Mondiale de l’Astronomie.

http://www.ciehalleteghayan.org/treizeheuresvideo.html

  • Dimanche 16 mars au Théâtre Ibn Khaldoun – Alger (Algérie)
  • Mardi 18 mars à 19h30 au Théâtre du Puy-en-Velay (43)

A noter enfin notre 3ème colloque « arts et sciences » que nous organiserons avec nos 5 universités partenaires et de nombreux invités scientifiques et artistiques sur le thème « Conquêtes croisées

  • les 20 et 21 février à l’Amphithéâtre J de l’Université Jean Moulin, Lyon III.

Projets de recherches croisées entre arts, sciences, technologies et industrie, créations originales, actions de médiation, programmes éducatifs dans les écoles, collèges, lycées, événementiels, coopérations euro-méditerranéennes, rencontres, sont autant de facettes que nous espérons donc dès à présent partager avec vous lors de ces prochains rendez-vous. Nous disposons à ce titre, grâce au soutien du programme « Investissements d’Avenir » d’une infrastructure technique légère et mobile (plancher, régie son, structure et régie lumière) nous permettant d’investir aisément tout lieu non équipé et non dédié au spectacle. Nous sommes naturellement à votre entière disposition pour plus d’informations et toute rencontre à votre convenance.

Plus d’infos sur : www.ciehalleteghayan.org

Les étudiants de Centrale au studio

Jeudi 23 septembre de 14 à 17 heures, 5 étudiants de l’École Centrale d’Ecully, accompagnés de deux de leurs enseignants, Messieurs Jezequiel, et Pevouard, ont croisé les prémices de leurs recherches avec les besoins des danseurs.

Objectif : Étudier la mise en fabrication de « chausson de danse » intelligent.

Après un échange fructueux, les étudiants et les enseignants proposent des axes de développement :
– intégrer les nouvelles technologies dans le chausson.
– associer les lumières exprimées dans la danse, dans les mouvements.
– capter les mouvements pour les redonner sur l’instant (écran, sol, espace, holographie ?)
– repérer et mettre en place des indicateurs de fatigue physique afin de palier par une nouvelle étude qui serait conjointe avec la recherche médicale, pour trouver des solutions de « dé fatigabilité » et effacer les traumatismes qui pourraient se développer.

Les deux études pourraient être menées de front, la première testée sans doute avec de nouveaux chaussons (prototypes) pour fin septembre/début octobre au sein de chacune des universités, lors de la restitution des « Lettres à Isadora » livre à sortir aux éditions EMCC pour l’occasion.

RV-etudiants-Centrale